6. Fabrication du vaccin

La fabrication du vaccin contre la grippe est un art exigeant d’une part beaucoup de patience, d’autre part une très grande prudence car la moindre impureté au cours de la production peut avoir des effets catastrophiques.

En général, on utilise des œufs de poule pour fabriquer le vaccin contre la grippe:

a. Des souches virales sélectionnées sont multipliées dans des œufs embryonnés. Ensuite, les virus sont isolés, inactivés et transformés pour produire le vaccin. Celui-ci ne contient plus de virus actifs.
b. Les particules virales sont encore transformées et débarrassées de la plupart de leurs constituants.
c. Seuls les deux principaux antigènes du virus, HA et NA, sont utilisés pour le vaccin. Si nécessaire, les vaccins sont produits avec adjonction de substances qui renforcent la réponse immunitaire (adjuvants).

Étant donné que le virus de la grippe se modifie en permanence, il faut élaborer chaque année un nouveau vaccin. Le vaccin contre la grippe saisonnière 2012/2013 agit par exemple contre les souches suivantes:

  • A/Californie/7/2009 (H1N1) («grippe porcine»)
  • A/Victoria/361/2011 (H3N2)
  • B/Wisconsin/1/2010

Ce vaccin saisonnier est donc un vaccin «typique» car la grippe saisonnière comprend généralement les types H1N1, H3N2 et B.

La fabrication du vaccin contre la grippe à l’aide d’œufs de poule est éprouvée, mais elle présente des inconvénients majeurs, en particulier le facteur temps: la production du vaccin dans des œufs de poule est complexe et prend beaucoup de temps, du temps que les fabricants n’ont pas en cas de pandémie. C’est pourquoi les chercheurs ont élaboré de nouvelles méthodes de production.